logoRIM2

« Colloque international ANTONY - Préservation collaborative pour la musique avec électronique » fr gb

Jeudi 21 et vendredi 22 octobre 2021

Lieu : Amphithéâtre de la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord

20, avenue George Sand

93210 La Plaine Saint-Denis

Métro : Front Populaire, terminus de la ligne 12

Bus : Front Populaire, lignes 139, 239, 512

 

Le pass sanitaire sera obligatoire pour l’accès à la conférence

 

Le colloque sera diffusé en direct sur YouTube : https://youtu.be/ltaz3hOudo8

#antony2021

Présentation

Constatant l’extrême difficulté à pérenniser les œuvres musicales contemporaines utilisant des dispositifs avec technologie, le projet ANTONY va créer en 2021 le prototype d’un système de dépôt versionné des fichiers des parties électroniques des œuvres et de leur documentation, expérimenté sur quelques œuvres prototypes dans le cadre d’un réseau de partenaires universitaires et culturels pour établir les premiers usages documentaires (musicologiques) de cette base de données. Le colloque Préservation collaborative de la musique avec électronique prendra place à l’issue de ce développement et permettra de partager les avancées dans le domaine avec la communauté spécialisée dans les problématiques de préservation de la musique avec électronique, et d’avancer sur cinq enjeux :

1. Enjeu d’archivage : les travaux de nombreux pionniers du domaine nécessitent un archivage pérenne dans leur forme originelle (cf. par exemple le cas des archives de Jean-Claude Risset)

2. Enjeu historico-culturel : le répertoire utilisant ces technologies est représentatif d’une époque et comprend des chefs-d'œuvre qu'il est nécessaire de conserver pour les générations à venir.

3. Enjeu de diffusion : les œuvres, les logiciels et les dispositifs utilisés pourraient profiter à la communauté des chercheurs en musicologie (ainsi qu’aux passionnés de musiques électroniques) mais également aux musiciens qui programment cette musique dans leurs concerts. Il ressort de nos enquêtes préliminaires que ces œuvres, majoritairement confinées au cadre des Centres Nationaux de Création Musicale, gagneraient à être rendues accessibles à un plus large public et plus jouées dans les écoles de musique.

4. Enjeu de création : en facilitant l’accès aux ressources profondes (échantillons, librairies logicielles, séquences, effets, etc.) constituant les œuvres numériques, les compositeurs auront la capacité, lorsque les licences le permettent, d’accéder à des briques créatives réutilisables.

5. Enjeu pédagogique : augmenter la documentation des œuvres favorise la transmission des connaissances liées aux modes de jeu, à l’utilisation des technologies et aux processus de composition.

6. Enjeu juridique : rappeler les contours du droit d’auteur et proposer une réflexion sur la mise en place d’usages vertueux facilitant la diffusion des œuvres. 

Le colloque présentera les travaux d’une  quinzaine de chercheurs et praticiens internationaux, témoignant d’initiatives et de recherches variées ayant accepté de confronter leurs recherches et pratiques au nouveau prototype de préservation et documentation ANTONY. Sont prévues également des tables rondes avec les institutions publiques culturelles et patrimoniales préoccupées par ces enjeux de diffusions et de préservation des œuvres de notre temps.

Comité d'organisation

Clarisse Bardiot (Université Rennes 2)

Alain Bonardi (Université Paris 8)

Maxence Larrieu (Université Gustave Eiffel)

Serge Lemouton (Ircam)

Laurent Pottier (Université de Saint-Etienne, Université de Lyon)

Jacques Warnier (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris)

 

Colloque financé grâce au soutien 
- de l’UMR STMS, Science et Technologie de la musique et du son
- de l’Université Paris 8, Appel à manifestations scientifiques 2021
- du projet de recherche « Organisations musicales symbiotiques : une révision de la notion de concert de recherche-création faisant appel à l’informatique musicale » soutenu par la MSH Paris Nord en 2021, et porté par João Svidzinski